Accueil » Le blog » Des produits carnés de qualité

Des produits carnés de qualité

Pendant plusieurs siècles, les paysans ont souffert de disettes ou de famines et la viande était un luxe quasiment inaccessible. Pendant que leur alimentation quotidienne était faite de pain, de bouillie et de légumes, les notables rentiers ou de profession intellectuelle avaient une consommation de viande relativement riche et variée. Une grande quantité de produits alimentaires issus du bocage étaient ainsi acheminés dans les villes via les transports ferroviaires. Les repas festifs avaient cependant une importance  considérable dans la vie des ruraux : repas de fin de moisson et de battage, fêtes chrétiennes et patronales. Les banquets étaient l’occasion de consommer une nourriture riche et abondante. Depuis, le repas normand s’est considérablement enrichi et aujourd’hui nous avons accès à toutes les bonnes choses que notre territoire produit tout au long de l’année.

L’andouille, patrimoine normand

Véritable fleuron de la gastronomie Normande, l’Andouille de Vire doit sa renommée à une fabrication artisanale issue d’un savoir-faire. L’andouille est composée de chaudins de porcs coupés en fines lanières mis en saumure pendant 10 jours, elles sont ensuite assemblées de manière homogène. Fumée à l’ancienne, au bois de hêtre, pendant minimum 3 semaines, l’andouille se revêt d’une enveloppe noirâtre. Les andouilles sont trempées 2 jours pour le dessalage, puis cuites pendant 6 heures dans un court-bouillon. Après refroidissement, elles sont conditionnées. L’andouille de Vire est appréciée en hors-d’œuvre avec du pain et du beurre, coupée en fines tranches accompagnées de moutarde et de cornichons ou encore sur une galette à la farine de sarrasin. À la coupe, l’andouille de Vire se distingue avec ses marbrures irrégulières d’un marron plus ou moins foncé.

Voici quelques très bonnes adresses que nous vous conseillons vivement !

La Maison Asselot à Vire

C’est en 1981 que la Maison Asselot voit le jour. Il s’agit d’une maison familiale spécialisée dans la fabrication artisanale de la véritable andouille de Vire. Lucien Asselot crée l’entreprise en 1981 à Coulonces. En 1994, l’entreprise déménage à Vire, Lucien s’associe avec son fils Gilles. En 2002, Gilles succède à son père et perpétue la tradition en proposant de l’andouille 100% artisanale et manuelle. Dans l’atelier situé rue de l’Allière, 1 400 à 1 500 andouilles sont fabriquées par semaine.

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h30 à 19h – 02 31 68 21 69 – Rue de l’Allière, VIRE, 14500 Vire Normandie

Paul Danjou à Vire

Depuis 1897, Paul Danjou propose des produits de qualité, issus du terroir normand. Située en plein cœur de Vire, à deux pas de la Porte Horloge, la boutique Paul Danjou vous accueille pour vous faire découvrir sa Véritable Andouille de Vire à l’ancienne. La boutique propose également un nombreux choix de produits du terroir normand.

Ouvert le mercredi, jeudi, samedi et mardi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h, le vendredi de 9h30 à 19h et le lundi de 14h à 19h – 02 31 68 04 00 ou 06 08 42 56 16 – 5 Rue André Halbout, Vire, 14500 Vire Normandie

La Maison Lesouef à Vire

Jean Paul lesouef s’est installé en 1986 à Vire en tant qu’artisan charcutier, les clients lui demandaient la Véritable Andouille de Vire, il a donc commencé à en faire pour le plus grand plaisir de sa clientèle. En 1996, Jean-Paul décide de se consacrer à la fabrication de la Véritable andouille de Vire car il affectionne cette charcuterie artisanale qui est non seulement la spécialité de Vire mais aussi la plus ancienne charcuterie Normande. La fabrication se fait toujours à Vire et depuis 2015, une petite boutique vous propose l’ensemble de ses produits artisanaux.

Ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h et le vendredi de 8h30 à 12h – 02 31 67 04 85 –  9 Rue René Châtel, Vire, 14500 Vire Normandie

Charcuterie Jacky Leduc au Teilleul

La Charcuterie Jacky Leduc fabrique depuis 1936 soit 4 générations, des Charcuteries traditionnelles de Normandie. Située au Teilleul, sur la route du Mont St-Michel entre Domfront et Saint-Hilaire-du-Harcouët elle propose notamment l’Andouille de Vire. En octobre 2017, la marque Jacky Leduc a obtenu le label Entreprise du Patrimoine Vivant, un symbole de l’excellence des savoir-faire français.

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le week-end de 9h30 à 19h – 02 33 59 59 80 – 2 Parc d’Activités la Pommeraie, 50640 Le Teilleul

Des tripes à la mode de chez nous

Les tripes à la mode de Caen, c’est un plat traditionnel incontournable de la gastronomie normande. Cuisinées depuis plusieurs siècles, elles sont popularisées par le cuisinier caennais Jean Le Hir, qui créa en 1951 la Confrérie de la Tripière d’Or et organisa le premier concours mondial de la tripière d’or en 1952.

Maison Ruault à Vire

La fabrication des Tripes RUAULT a commencé en 1955 à la route des Vaux où Michel Ruault exercait, avec son épouse, le métier de Boucher. En 1966, la confrérie de la Tripière d’or lui décerne le titre de « Meilleures Tripes du Monde ». Suite à cette consécration, la demande s’accentue et l’entreprise s’installe en 1972 au 1 rue des usines pour ne fabriquer que des tripes en boîte ou à la coupe. Philippe RUAULT reprend l’entreprise en 1987 après avoir travaillé 17 ans dans l’entreprise familiale. En 1992, il développe la gamme avec les rillettes 100% oie, rillettes pur porc et la terrine de campagne. En 2015, Thomas Ruault reprend à son tour le flambeau. L’entreprise compte 4 salariés et garde la même ligne de conduite que ses prédécesseurs : la qualité des produits fabriqués et le respect des traditions.

Ouvert du lundi au samedi de 8h à 19h – 02 31 68 05 78 – Rue des usines, 14500 Vire Normandie

D’autres bons produits

La Ferme de Linoudel à Danvou-la-Ferrière

La Ferme de Linoudel, c’est une exploitation familiale depuis 2004 située à Danvou-la-Ferrière. Myriam et son mari élèvent des cochons, poulets et canards dans des prairies et avec des céréales bio, et produisent eux-mêmes leur foie gras. Vous y trouverez aussi des magrets, des canards entiers, des graisses et gésiers. Le porc est également décliné en côtes, rôtis, saucisses, chipolatas, poitrine, sauté, escalopes…

Ouvert le vendredi de 14h à 19h et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h – 02 31 25 07 42 ou 06 19 95 25 17 – fermedelinoudel@wanadoo.fr – Danvou la ferrière, 14770 Les Monts d’Aunay

Avec tous ces bons plans, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous convertir à la charcuterie normande.

Article publié le jeudi 15 avril 2021