Accueil » Le blog » De l’Italie à la Normandie, un goût certain pour le Bocage

De l’Italie à la Normandie, un goût certain pour le Bocage

Valentina Loiodice et Nicola Lanuto, Responsables du Château de Villers-Bocage

Natifs d’Italie, ils sont venus s’installer en France depuis 4 et 15 ans. Valentina est philologue de formation et passionnée d’histoire tandis que Nicola a étudié le management, la gestion d’entreprise hôtelière et la cuisine. Depuis un an, ils sont responsables du château de Villers-Bocage. Ils nous en disent plus sur leur parcours et sur leur coup de cœur pour le territoire.

Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?

Valentina : Je suis née dans les Pouilles et après j’ai grandi à Rome où j’ai fait mes études. J’ai commencé à travailler pour une société multinationale qui s’occupe de gérer des châteaux, j’étais responsable pour le marché de Rome et ensuite quand j’ai connu Nicola j’ai déménagé à Paris où ensemble on a commencé cette aventure en France, d’abord en Ile-de-France puis en Normandie. Nous sommes arrivés à Villers-Bocage en novembre 2020.

Nicola : Moi c’est Nicola Lanuto, j’ai 49 ans et j’ai fait une formation un peu variée. J’ai étudié le management et la gestion d’entreprise hôtelière. J’ai approché ce travail par l’intermédiaire des métiers de la cuisine. J’ai commencé en tant que chef, après mon parcours m’a amené d’être chef à formateur et après responsable de site. Je suis arrivé en France en 2006. Je suis originaire d’une ville à côté de Naples, plutôt vers la côte de Sorrente. J’ai grandi entre le soleil, la mer et les spécialités culinaires qu’on a chez nous.

Pourquoi le château de Villers-Bocage ?

Valentina : Pour nous c’était vraiment un coup de cœur, on aime d’abord le terroir qu’on connaît bien vraiment parce qu’on est amoureux de tout ce qui est authentique et surtout on adore être à côté de la nature. Après il y a l’histoire de ce lieu qui est tellement riche qu’elle nous a touchée directement.

Pouvez-vous nous en dire plus à son sujet ?

Nicola : On s’est rendu compte que le château de Villers-Bocage est un emblème sur le territoire. Il représente, pour la population locale, un vrai lieu de rassemblement et de renaissance après les destructions causées par la guerre. Le château a gardé tous ses vestiges des époques passées.

Valentina : Le château comme on le voit aujourd’hui a été construit en 1637. La partie centrale est sur un style plutôt à l’italienne, on a une aile qui a été ajoutée un siècle après sur le côté droit. Une deuxième aile était prévue sur le côté gauche pour créer une symétrie mais à cause de la révolution française, elle n’a pas vu le jour. Domaine des familles très connues et très importantes pour l’histoire française, d’abord les barons de Blanchi après Grandclos Mélé en 1800 et en 1900 la famille de Clermont Tonnerre pendant la Seconde Guerre mondiale. À cette époque le château est devenu un hôpital et a accueilli les gens blessés de Villers-Bocage et des villages alentours.

Quels sont vos coups de cœur sur le territoire ?

Nicola : Le territoire est très vaste, nous sommes très amoureux de la Normandie en général. La Normandie et le sud de l’Italie ont un lien historique très important, que souvent les personnes ne connaissent pas. Tous les ducs de Normandie se sont installés dans le sud de l’Italie et ont apporté leur savoir-faire et aujourd’hui, dans la région de Valentina, plein de châteaux normands sont restés tels qu’ils étaient à l’époque.

Valentina : Nous ce qu’on adore ici c’est l’authenticité, on le retrouve pas seulement dans le Calvados mais en Normandie en général et ici dans le Bocage on aime bien les produits frais du terroir. C’est magnifique, nous on avait un peu perdu ce lien avec la nature. Personnellement maintenant je me vois mal vivre en plein centre-ville de Paris après avoir goûté à la beauté de la vie à la campagne. La qualité de la vie et des rapports humains c’est nettement mieux.

Pouvez-vous préciser l’activité du château ? 

Nicola : Nous louons l’intégralité de la propriété. Nos cibles ce sont les privés qui veulent passer un week-end ou une semaine ici et les entreprises pour une journée, un week-end ou plus.  

Valentina : Nous proposons de la privatisation en exclusivité. Ils vivent vraiment l’expérience de la vie de château. Nous sommes à leur service pendant leur séjour et même pour l’organisation de leurs activités. Ils peuvent cueillir leurs légumes dans le potager et les cuisiner au château. Un étage entièrement dédié au bien-être est à leur disposition (piscine, jacuzzi, saunas, salle de soin, salle de cinéma). Il y a aussi une salle à manger avec une cuisine ouverte qui se prête très bien à du team building ou en show cooking avec un chef. Au rez-de-chaussée, le salon chinois, le salon 18ème et la grande salle à manger d’apparat du château sont également à leur disposition. Puis aux premier et deuxième étages ce sont les 16 chambres qui peuvent accueillir jusqu’à 40 personnes. 

Ce qui nous importe c’est de partager tout ça avec le terroir. Avant le château n’était jamais accessible au public. Nous, ce qu’on essaie de faire avec le potager, c’est de l’ouvrir au public. Les gens, nos voisins peuvent venir sur rendez-vous faire leur cueillette au potager ou vendre le miel du château plus tard. Cette année on a ouvert le château à l’occasion d’une visite guidée organisée par l’office de tourisme, un maître conférencier est venu avec une quarantaine de personnes pour expliquer l’histoire du château de sa construction jusqu’à aujourd’hui. Pour nous c’est très important, même si ce n’est pas notre métier, nous ne sommes pas un musée ouvert aux visites mais pour nous c’est important de participer à ce genre d’initiatives pour que le château et sa vie soient intégrés dans la communauté. 

Le site internet du Château de Villers-Bocage : chateauvillersbocage.com 

Article publié le mercredi 10 novembre 2021