Accueil » Sites et lieux de visite » Le Viaduc de la Souleuvre

Le Viaduc de la Souleuvre

Un arrêté ministériel 20 août 1881 annonce que la ligne ferroviaire reliant Saint-Lô à Caen via Vire va franchir la profonde vallée de la Souleuvre au moyen d’un viaduc entre Carville et la Ferrière-Harang.

Les travaux commencent en 1887. La ligne est ouverte le 12 novembre 1893.

Le pont, dont la partie métallique fut édifiée selon les plans de Gustave Eiffel, est long de 364,20 m et culmine à 62,50 m de haut. Le tout repose sur cinq piles en maçonnerie brute. Les pierres de taille, 350 kg de granit chacune soit 14 000 m² au total, proviennent des carrières de granit de la région de Vire et le sable pour fabriquer le mortier provient des Iles Chausey.

Elle frôle plusieurs fois la destruction pendant la Seconde guerre mondiale, les Allemands faisaient monter des Français dans les trains pour limiter les risques de sabotages. En 1944, les alliés cherchent à détruire le viaduc sans succès, les centaines de bombes larguées tombent à coté et ne font qu’endommager partiellement le tablier. En août 1944, la voie ferrée est remise en état par les américains.

Un fois la paix revenue, la SNCF y fait circuler des convois jusqu’en octobre 1960.
Face à un effondrement probable et une remise en état trop onéreuse, les travées sont dynamitées le 13 juin 1970.

En 1988, après deux ans de recherche du site idéal, l’entrepreneur néo-zélandais Alan John Hackett découvre un ancien viaduc ferroviaire partiellement détruit en Normandie. C’est ici, dans la vallée de la Souleuvre, qu’il construira la plateforme de saut.

En avril 1990, sa société AJ Hackett construit une passerelle suspendue de 140 mètres de long pour atteindre la plateforme de saut à l’élastique construite sur la deuxième pile de l’ancien viaduc, à 61 mètres de hauteur et surplombant la rivière.

Le 10 novembre 1990, après un travail intensif de six mois, effectué par l’équipe franco-néo-zélandaise de Alan John Hackett, les premiers sauts sont effectués.

Désormais, dans ce cadre préservé et magnifique, le site accueille de nombreuses activités de loisirs pour petits et grands, à sensation ou plus tranquille (saut à l’élastique, tyrolienne, balançoire géante, accrobranche, luge d’été, jardin pied nus…).
Sur place également, restaurant en saison et vaste espace pique nique ouvert toute l’année.

Accès libre – 2 parkings (prévoir 10 minutes de marche pour accéder en bas du site et aux activités)

Projet 2021 : Grand parcours tyrolienne entre les deux versants de la vallée !

Tarif

Gratuité

Nous trouver

LA FERRIERE-HARANG, LA FERRIERE-HARANG 14350 SOULEUVRE EN BOCAGE
Itinéraire

Nous contacter

Tous les champs sont obligatoires